Nous promettons selon nos espérances, et nous tenons selon nos craintes.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRèglement

Partagez | 
 

 Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mademoiselle Sirka
Admin et directrice de Jordan College
avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : Directrice de St Sophia
Nom du Deamon : Ewaens
Forme définitif-Préféré : Corneille noire
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p   Sam 12 Aoû - 23:23

Fiche à Remplir dans un nouveau topic :



Nom : Sirka
Prénom : (facultatif) Andréa
Age : (Entre 35 et 65 ans) 25 ans
Nom du Deamon : Ewaens
Forme Définitive : Corneille noire
Fonction : Directrice de Jordan College
Objet fétiche : (facultatif) Un pendentif n’ayant pourtant pas plus de valeur que ses autres bijoux…N’ayant pas d’intérêt particulier à ses yeux, une chose bien banal finalement, chose qui pourtant ne la quitte jamais.
Pouvoir: (3 = 1Offensif/1 Défensif/1 au choix) Accompagner son deamon dans les cieux…Oui, voler est l’un de ses pouvoirs, celui qu’elle chérit au plus haut point. Andréa, Mademoiselle Sirka pour les autres peut aussi exercer le contrôle de l’esprit, effectivement un simple contact avec la peau et de sa proie et celle si se retrouve à ses ordres et ceux même si son esprit est « puissant ». Pour se défendre, assurer ses arrières comme disent certain, la prestigieuse directrice peu lire les pensés, uniquement celle pouvant lui nuire certes mais le pouvoir reste non négligeable surtout lorsqu’il est ignoré de l’adversaire.
Arme : ( que des Armes blanches, pas de machin à feu à la Mission impossible -_-') Une petite dague légère, tranchante et facile à manipuler, parfaite en somme.

~¤~

Caractère : ( 7 lignes )
Autorité, respect et intolérance sont les maîtres traits de sa personnalité. Fierté et dignité sont les qualités qui les forges…Oui, cette jeune fille devenue femme n’a jamais doutée, jamais reculée, elle a franchit tout les obstacles se dressant sur sa route et ceux même si elle devait tomber et encore tomber, non décidément, l’adversité ne lui fait pas peur, ni souffrir, ni faire souffrir… Elle n’hésitera pas si elle juge qu’elle a raison, si sa conscience lui intime qu’elle fait le bon choix personne ne pourra la faire fléchir, faire varier son choix…Personne ne pourra ébranler son sens du devoir. Stricte et sévère elle ne croit pas aux méthodes dites douce…Elle ne crois pas en l’avenir qu’on lui à imposé…Ils lui ont coupés les ailes, ôtés sa liberté, elle…Elle qui par leur fautes est devenue se qu’elle est…Dure.

N’était-ce pas simple de rejeter l’origine de ses défauts sur les autres ? Sans doute…C’est parfois se qu’elle se dit, c’est pour cela qu’elle ne se plaignait pas, qu’elle ne tolérait pas ceux qui le faisait…Ne pas tolérer oui, c’est l’une des choses qu’elle faisait le mieux. Lui confier à elle l’éducation d’enfants capricieux, égoïste, d’enfants comme elle…Par le passé, passé semblant si lointain était une erreur pour certains et un bienfait pour d’autre…Ceux pour qui joie et bonheur ne sont que perte de temps futiles.

Avant de devenir un mégère, car oui certain la qualifiait comme tel Andréa était une jeune fille rebelle pleine de vie, de questions, de principes de…Tant de chose auquel elle ne préférait pas penser…Pour ne pas regretter peut-être, elle voulait être heureuse avec son altère ego, vivre d’aventure, vivre dans son rêve…Vivre simplement, elle ne le pu pas, elle fut enchaînée à cette école que malgré tout elle appris à aimer comme son père l’avait fait avant elle…En retour à cet attachement le digne établissement l’avait rendu amer. Ewaens son deamon resta son seul confident, ils pensaient et agissaient de la même façon, toujours ils se sont entendus, aimés, choyés…Cependant la corneille noire a tendance à vouloir raisonner son humaine lorsqu’elle va trop loin à son goût.


Physique : ( 7 lignes )
Andréa est loin d’être laide, non, ses longues jambes galbées, sa taille fine, ses formes finement dessinées, sa chevelure aussi ondulée que lisse, aussi soyeuse que légère en témoignent. Mais pourtant quelque chose en elle faisait que personne ne l’approchait…Qu’ils n’osaient pas l’aborder, sont regard stricte ? Sont allure sévère ? Sûrement…En quelques sorte cette situation la satisfaisait plus ou moins.

Ses yeux noir profond en faisant trembler plus d’un étaient entourés de cernes aussi fines que ses sourcils léger rendant son regard grave imposant le respect, la méfiance. Ses lèvres d’un rouge léger rappelant plus le violet que le carmin étaient mises en valeur par la pâleur de sa peau…Peau lisse et douce et pourtant si froide, intouchable…Elle aurait pu jouer de son physique pour en manipuler plus d’un, d’ailleurs elle ne s’en privait pas quand l’occasion ce présentait, quand cela pouvait lui être utile…Dans cette école ça ne l’était pas…Qui pourrait-elle espérer séduire ? Ses élèves, non, elle n’était pas là pour les charmer mais pour les éduquer.

C’est pour cette raison que les uniques vêtements qu’elles portaient étaient de formelles robes au couleurs ternes…Rouge bordeaux, noir…Malgré cela, malgré le chignon lui ornant continuellement le front, masquant sa somptueuse chevelure, malgré tout Andréa garda, il fallait le dire une beauté subtile, se qu’on appel la classe…Mademoiselle Sirka, Andréa pourtant malgré son jeune âge paraissait plus âgés…Elle n’avait pas de rides non, mais ses cernes, sa peau pâle, sa dureté suffisaient à lui faire paraître sept années de plus…Elle qui imposait la présence d’un fort caractère, d’une personne raffinée, ses mouvement en étaient une preuve flagrante, discret, précis et rapide, ils accompagnaient à la perfection sa démarche qui l’était tout autant…Parfaite, pour l’être qui l’erreur ne tolérait pas.


Histoire : ( 15 lignes )
« Les enfants bourgeois ? Mmh tous des pourris gâtée qui ne font que se plaindre à longueur de journée… »

Les gens parlant sans savoir, même peu, parlaient déjà trop…
Une de ces enfants Andréa qui faisait partie de ces êtres qualifiés comme étant favorisés, pourtant jamais elle ne s’était plain…Son père ne l’aimait pas suffisamment pour être plus présent, non jamais il ne quittait sa précieuse école, celle qui était à l’origine de leur si convoitée réputation, le directeur de Jordan College celui qui éduque tout Oxford et plus encore…C’est d’ailleurs pour cette raison que sa parfaite petite fille devait être l’intelligence même, il exigeait d’elle qu’elle ai toujours deux ans d’avance sur ses camarades qui par conséquent n’étaient que des rivaux…Quand à sa mère, la petite fille n’avait pas le droit de la tutoyer…

D’ailleurs on aurait plus cru une tante qu’une mère, elle était là sans être là…Elle avait acceptée d’avoir des enfants uniquement pour la succession de son mari…Malheureusement l’enfant fut une fille, hors le père voulait à tout pris un garçon…Dommage elle devrait en faire un deuxième. Cette unique raison lui servait d’argument pour confier la petite fille en quête d’amour, d’attention entre les mains de diverses gouvernantes, celle ci aussi vieille, moche et sévère les une que les autres. Heureusement bientôt vint un nouveau née, la pression sur les épaules de la jeune fille se dissipa de moitié…Pauvre petit frère, Valentin, beau prénom, beau garçon…Les Sirka en étaient fiers, très fiers…Tans mieux, grâce à lui Andréa avait la possibilité de sortir, enfin faire le mur car officiellement une jeune fille de bonne famille n’était pas supposée être seule en ville de la sorte…Ses parents n’étaient sans doute pas dupes pourtant.

C’est ainsi qu’Andréa commença à vraiment « vivre » laissant son jeune frère entre les mains avides de leurs parents, il était pour eux un nouveau jouet, elle était pour lui l’ombre d’une sœur. En totale sentiment égoïste elle n’en avait que faire…Elle savait déjà que la vie était injuste, que les gens n’aimaient qu’eux, que l’ignorance s’ajoutait à la solitude et ceux pour chaque personne…Pourtant…Pourtant se qu’elle vit dans les rues lieux réputés comme étant l’origine de la vermine dans les hautes sphères de l’aristocratie Anglaise n’était que gaîté, franchise…Dureté aussi mais franche et violente, non pas perfide, dissimulée et lente…Habillé en domestique elle s’immisça dans ce monde où à sa plus grande surprise elle fut appréciée…Première amours, première aventures, première bêtises…Première grande déception…Vite ils apprirent qu’elle n’était pas comme eux, ni domestique, ni gitane, ni vagabonde…Même pas simple habitante, non elle était une de ces salles bourgeoises arrogantes et superficielles.


« Mademoiselle c’est bien amusé en se jouant de nous pauvre gueux… ? »

Oui elle s’était amusée…Mais pas d’eux, avec eux, et là était toute la différence, elle voulut leur dire mais il était trop tard, leur rencontre, leur relation tout n’était d’odieux mensonge…Elle aurait préférée qu’ils la frappent comme ils en avaient l’habitudes avec leurs ennemis, non ils ne le pouvaient pas…On ne brutalise pas une fille de riche famille, bien sûr que non…Arranger les choses ? De toute façon elle n’en avait pas eu le temps…Son père était mort, sa mère partie avec une simple œillade méprisante pour simple adieu…Elle, lui, eux deux, frère et sœur avaient hérités de tout…De cette prison, de Jordan College…Ainsi finit ça vie, ainsi s’éteignit son âme, toute espoir en un mot…
Fin.


~¤~


Particularité : (facultatif) /

_________________


Dernière édition par le Sam 12 Aoû - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Valentin Sirka
Admin et co-directeur de Jordan Collège
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 23 ans.
Nom du Deamon : Mizuikara.
Forme définitif-Préféré : Mésange Bleue.
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p   Sam 12 Aoû - 23:32

Validé Validé Validé, même si j'ai pas à le faire.

Bravo, super, j'adore *-* J'adore j'adore *-*

_________________
Deamon ~~~> Mizuikara
Forme ~~~~>Mésange Bleue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mademoiselle Sirka
Admin et directrice de Jordan College
avatar

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : Directrice de St Sophia
Nom du Deamon : Ewaens
Forme définitif-Préféré : Corneille noire
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p   Sam 19 Aoû - 14:47

Merrciiiiii *-*
*fière*
*touchée*
*trois jour ( et plus XD) plus tard quand même XD*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Sirka, votre directrice vénérée :p
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mademoiselle "LYLY"
» Quel est votre caractéristique préférée ?
» Le patronus de votre personnage
» Votre Opening One Piece préféré !
» Legolas:Mon arc est votre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~Mondes Parallèles~° :: L'Aurore :: Confréries. :: Professeurs-
Sauter vers: