Nous promettons selon nos espérances, et nous tenons selon nos craintes.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRèglement

Partagez | 
 

 Mr Sirka Valentin => Co-Directeur de Jordan Collège.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Valentin Sirka
Admin et co-directeur de Jordan Collège
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 23 ans.
Nom du Deamon : Mizuikara.
Forme définitif-Préféré : Mésange Bleue.
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Mr Sirka Valentin => Co-Directeur de Jordan Collège.   Ven 11 Aoû - 19:45

Nom : Sirka
Prénom : Valentin
Age :(Entre 35 et 65 ans)23 ans.
Nom du Deamon :Muzuikara
Forme Définitive : Mésange Blue
Fonction : Co-Directeur de Jordan Collège.
Objet fétiche : (facultatif) /
Pouvoir: (3 = 1Offensif/1 Déffensif/1 au choix) Offensif => Il a la capacité de créer toute sorte d’armes blanche.
Défensif => Il peut créer des barrières avec les armes qu’il créer.
Au choix => A une ouïe surhumaine.

Arme : ( que des Ârmes blanches, pas de machin à feu à la Mision impossible -_-') Sa cravate. Si si ! Je vous assure, sa étrangle très bien ! Vous voulez essayer ? Na ? C’est pas possible la cravate ? Ce n’est pas une arme blanche ? Bah si c’est que la couleur qui vous dérange…Un poignard alors. Sa marche mieux en plus *-*

~¤~


Caractère : ( 7 lignes )
D’un naturel calme et posé, cet homme n’a rien de méchant. Il est très à l’écoute d’autrui et il ne peu pas faire de mal au moindre être vivant aussi petit soit-il (enfin presque, les moustiques, les mouches et autres, sa conte pas là…). Valentin à un cœur en or. Dès qu’il peut donner, il le fait, même s’il ne reçoit rien en retour. De même, il pardonne très facilement et pratiquement tous.
Par contre, il est quasi incapable de se défendre, tout comme d’attaquer d’ailleurs. Lorsqu’il est en danger, il ne fuit pas mais il reste là, sans bouger,sans se deffendre... Même lorsqu’on ne le respecte pas, il reste gentil et ne répondra jamais sur un ton agressif, il n’y pensera même pas. Ses colères, qui se font rare, ne sont que très, très rarement violente, même jamais. Cet homme est aussi un maniaque quelque peu perfectionniste, mais pas sur le physique .C’est pourquoi il lui arrive parfois de s’énerver sur lui-même, parce qu’il aurai commit une erreur, ou encore parce qu’il n’arriverai pas à comprendre ou à mettre ce qu’il veut au point…
Aussi, il aime travailler et garde toujours un air sérieux, qui, après quelques mimiques enfantines, devient plus comique qu’autre chose.
Même s’il est adulte, il aime s’amuser et parfois, refaire des activités qu’il pratiquait lorsqu’il était gamin. Il est aussi quelque peu rêveur et parfois irresponsable…



Physique : ( 7 lignes )
Valentin possède une longue silhouette athlétique, plutôt musclée mais sans paraître bodybuildé. Il se tient toujours droit, où qu’il soit et quoi qu’il face (enfin presque…)
Ses cheveux son brun mais il ont des reflets violet dût au shampoing aromatisé a base de violettes que lui imposait ses parents =D .Ils ne sont que très rarement coiffés car Valentin passe constamment ses mains entre ceux-ci pour en placer certains en arrière et en coincer d’autres derrière ses oreilles .C’est toujours plus pratique pour lire… Les mèches les plus longues descendent jusqu’au bas de sa nuque alors que les plus courtes recouvre entièrement son front et tombent légèrement devant ses yeux de couleur verts surmonté par des sourcils plutôt longs et fins.
Son visage est fait de trait fins et régulier, d’une mâchoire quelque peu prononcée, d’une courte bouche encadré pas des lèvres fines et enfin, un nez de taille tout à fait correcte.
Pour ce qui est de sa tenue vestimentaire, il porte un peu de tout


Histoire : ( 15 lignes )
Un père directeur, une mère au foyer, tout deux riches bourgeois. Ils eurent un premier enfant, une magnifique petite fille. Deux ans après, un deuxième bambin arriva. Un garçon cette fois. Les deux enfants furent élevés dans les mêmes conditions tout à fait respectables. Bien entendu le père ne quitta pas son établissement pour s’occuper des enfants. Pendant que des nourrisses et des domestiques s’occupaient des gamins, le père restait à son travail et la mère continuait d’aller à ses rendez-vous avec des personnes importantes ainsi qu’a ses activités habituelles…
Bien entendu, le temps passa, les années aussi. Les enfants grandissaient rapidement et apprenaient aussi. Cependant, ils étaient à présent séparés l’un de l’autre. Pour une bonne éducation, il ne fallait surtout pas mélanger les filles et les garçons ! Chacun de son côté, le frère et la sœur évoluèrent avec un caractère totalement différent. La jeune enfant commençait déjà à avoir un caractère ferme, et dur alors que le garçon lui, était rêveur, sympathique et perfectionniste. Certes les enfants travaillaient, mais ils se divertissaient aussi un peu. Les parents firent prendre des courts de piano au plus jeune, alors que celui-ci voulait faire du sport. Mais comme d’habitude, il s’était plié à la décision de ses tuteurs et avait appris à aimer le piano, et à en jouer. Quand à sa sœur, elle apprenait autre chose, elle, de son côté... Oui, plus les enfants grandissaient plus il était éloigné l’un de l’autre, ce qui attristait un peu le jeune garçon.
De temps en temps, le fiston allait à Jordan Collège avec son père, bien entendu, il restait sage et regardait son père travailler, lire, menez sa tâche de directeur à bout... Mais seulement, voilà, pour aller dans cette prestigieuse école, il fallait parfois passé par les rues peuplé par les gitans, les vagabonds et les marchants. Voir les jeunes gitans ce courir l’un après l’autres, se battre, se chamailler, rigoler...et ils étaient tous ensembles, filles et garçons mélangés. Pourquoi lui il était pas avec sa sœur ? Pourquoi il ne s’amusait pas comme ça ? Il les posa, ses questions. Et comme réponse, il reçu une gifle de la par de son père et un « fils indigne » de la par de sa mère. Bah tien…Quelques jours plus tard a peine, Valentin avait oublier les gitans qui s’amusaient, il était très occupé à jouer du piano, à apprendre et à lire pour ça. Par contre, l’envie de faire du sport lui revint. Il demanda une nouvelle fois. Ses parents, exaspérés par le comportement de se garçon, finirent par accepter. Le garçon fut inscrit dans un club de patinage artistique. C’était une discipline toutes nouvelles et donc fréquenté par une majorité de bourgeois. Cependant le jeune garçon travailla encore plus pour satisfaire ses parents, pour ne pas qu’ils soit déçus et qu’ils trouve une nouvelle fois que c’est un « fils indigne », ce qui ne se produisit pas. Quoi qu’il face, Valentin ce donnait à fond. Ses résultats en cours étaient très bons de même qu’au piano et qu’en sport.
Les parents du garçon avaient déjà prévu son « avenir ». Il allait faire des études de droit pour devenir avocat ou alors il reprendrait la suite de son père. Ce que le jeune homme ne voulait pas. Ni l’un ni l’autre ne l’intéressait. Ce qu’il voulait faire il ne le savait pas mais pas ce que lui « proposait » ses parents en tout cas. Comment il pourrait être avocat alors qu’il n’arrivait même pas à se défendre lui-même ? Et directeur ? Il n’avait aucune autorité et il était pratiquement incapable de prendre des décisions tout seul…
Valentin n’avait pas eu le temps de protester, pas l’envie non plus, qu’il étudiait déjà pour être apte à faire ses métiers. Il n’eut pas le temps de finir ses études que son père tomba gravement malade. Il fut soigné par les plus grands médecins de Londres mais ils ne purent rien faire. Le directeur mourut, laissant Jordan Collège et tout ses biens à ses deux enfants. Quand à la mère, offensée de n’avoir hérité de rien, pas le moindre centime, elle partie au Etats-Unis, abandonnant tout ce qui lui restait ici…Il fut décider que la sœur aînée de Valentin, âgée de 25ans, soit la directrice et que le jeune homme, âgé de 23 ans, soit le co-directeur…


~¤~


Particularité : (facultatif) /

_________________
Deamon ~~~> Mizuikara
Forme ~~~~>Mésange Bleue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mr Sirka Valentin => Co-Directeur de Jordan Collège.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» BIG reportage Haid Haversin sous le soleil :D
» Des élus et officiels du Gouvernement accusés de contrebande
» Interview avec le directeur de l'INARA
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~Mondes Parallèles~° :: L'Aurore :: Confréries. :: Professeurs-
Sauter vers: